12/11/2004

un regard sur le monde, et je retourne au lit

Hier au réveil j’ai regardé le monde

Et j’ai découvert ces choses immondes

Ces gens imbéciles qui nous entourent

Ces actions débiles à la lumière du jour

 

J’ai fermé ma fenêtre, oublié l’oiseau mort

Abattu d’une balle on appelle ça du sport

J’ai saisi le journal et en première page

Au Proche Orient un nouveau carnage

J’ai lancé mon journal allumé ma télé

Et je me suis avalé leurs débilités

On cherche une star chez ces grands enfants

Les gens veulent du rêve et je les comprends

J’ai latté ma télé et j’ai sorti mon chien

Pour promener près de la rivière, des papiers, des putains

Je les ai regardées déçu même pas de quoi se rincer l’œil

Toutes les putes aujourd’hui fond un peu la gueule

J’ai envie de cracher mais je garde mon mollard

Pour l’espèce d’enculé qui récolte leurs dollars

J’ai regardé vers la ruelle et j’ai vu un noir

Se prendre des coups de truelle par une bande de connards

Il était sans doute un peu trop sombre

Pour que ces abrutis le tabassent dans l’ombre

J’ai appelé les flics, pas le temps y a un défilé

On se fait pas agresser un quatorze juillet

Je l’ai emmené à l’hosto évité les manifs

Et on s’est heurté aux problèmes d’effectifs

Alors je suis rentré chez moi, j’ai ouvert la fenêtre

Enterré le petit oiseau au pied d’un grand hêtre

Emballé dans du journal, avec la première page

Tout au fond du jardin loin de la haine, de la rage

J’ai maté la télé, jusqu’au milieu de la nuit

Je commençais à bailler sur les coups de minuit

Alors je suis allé me coucher, pour fermer les yeux sur le monde

Au milieu de mes couvertures y avait même pas de bombe

Pas de proxénète caché dans mon armoire

Pas de gens pas tout nets qui tuent dans le noir

J’ai retrouvé un dessin, un poème, une chanson,

Et j’ai rêvé de toi sous mon édredon


00:46 Écrit par untel | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

en verve ce soir ;) un vrai plaisir ;)

Écrit par : imagine | 12/11/2004

tu réapparais? pour combien de temps?
Resteras-tu éphémère?

Écrit par : untel | 12/11/2004

je passe tjs ici ;) pas si éphémère que ça finalement :)

Écrit par : imagine | 12/11/2004

et c'est toujours un plaisir... de te recevoir. :-)
Bonne nuit

Écrit par : untel | 12/11/2004

tu as raison... Oui! même les putes aujourd'hui, font un peu la gueule...
Fan de ton blog si je puis dire....

Écrit par : praemortem | 12/11/2004

Les commentaires sont fermés.