11/11/2004

La caresse d’une larme...

 

 

Laisser couler

Laisser insinuer

L’abîme des sentiers

Marquer l’ornière

Des pas passagers

Des empreintes soulignées

 

Tatouer le visage

Chiffonner les images

Tracer les âges

D’éphémères images

Des rives de nos pèlerinages

Dans lesquels nous abandonnons tous bagages


21:50 Écrit par untel | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

tous ? vraiment ?
;)
bonne soirée :)

Écrit par : imagine | 11/11/2004

flocon ...de passage Poésie en flocons...Qui s'écrit puis qui fond... La buée sur la glaceLaisse-t-elle quelque trace ?Poésie à quoi bon ?D'aucuns vous demand'rontJe Le vois qui souritCelui qui en écritEt repartent les consLes cons...et leurs questionsLui sait que son écritEst à jamais en Lui

Écrit par : just-de-passage | 11/11/2004

Je peux paraphraser quelqu'un qui se reconnaîtra si elle lit ça ? ? ?
" Les yeux qui ont des larmes sont les plus beaux yeux du monde ". . .

Pas trop ni tout le temps, mais certains jours, il est bon que ça tombe . . .

Cordialement,

Écrit par : Mouet | 12/11/2004

Les commentaires sont fermés.