04/11/2004

Fatigué

 

Fatigué ;

Fatigué de ce que je ne peux vivre ;

Fatigué de cette vie

Qui ne peut être poursuivie.

Fatigué, car je ne peux être libre.

 

Fatigué ;

Fatigué de ce que je ne peux être ;

Fatigué de ce social,

Alors que je suis anti-social.

Fatigué de ne pouvoir ouvrir la fenêtre.

 

Fatigué ;

Fatigué  de ce que je dois être ;

Fatigué de ces faux semblant

Qui ne m’amène rien de consolant.

Fatigué de ne plus rien commettre.

 

Fatigué ;

Fatigué de n’être plus moi-même ;

Fatigué de cette image composée

Que je voudrais briser.

Fatigué de mon propre blasphème.

 

Fatigué, Fatigué, Fatigué, …

 

Fatigué ;

Fatigué d’entretenir ce mur ;

Fatigué d’être sans faille

Et d’être à l’image de Versaille.

Fatigué de ne pas voir plus loin que mon futur.

 

Fatigué ;

Fatigué de me conditionner ;

Fatigué d’essayer de me faire comprendre,

Ou tout simplement de me faire entendre.

Fatigué de ce simple crayonné.

 

Fatigué, Fatigué, Fatigué, …

De toujours devoir continuer




19:13 Écrit par untel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

:) fatigué de toi ? ;))
parce que moi de ma fenetre je vois quelqu'un qui ne sait pas vraiment où il va...
bonne soirée :)

Écrit par : imagine | 04/11/2004

:) non qui ne sait pas vraiment ce qu'il veut pardon :)

Écrit par : imagine | 04/11/2004

ok ;) cool

mais bon, mon post aura été lu par d'autres...

un mal pour un bien ;)

bonne nuit :)

Écrit par : imagine | 05/11/2004

Fatigué... Qu'est ce que je comprends, qu'est ce que je ressents ce que je viens de lire...
Du repos, du courage ; du courage, du repos... Pour vivre encore et encore ;o)
bizz

Écrit par : Val | 05/11/2004

Les commentaires sont fermés.